mardi 29 novembre 2016

La musique adoucit les meurtres


Coucou !

Aujourd'hui, je vous présente un roman court que j'ai trouvé dans une des boîtes à lire de ma ville. Le titre m'a bien plu, alors je me suis lancée malgré la collection qui date ^^ Et qui fait kitch, il faut bien l'avouer. 
Voici le résumé : 

Je crois qu'il n'est pas à la vente 

Deux neveux, l’un avide, l’autre acculé, passeront le week-end de la Toussaint chez leur oncle, un illustre chef d’orchestre à la fortune plus qu’enviable. Alors quand l’oncle Ernest passe mystérieusement de vie à trépas, comment ne pas les soupçonner ? Entrent aussi dans cette danse horrible une cantatrice, sur laquelle le vieil homme avait jeté son dévolu et un majordome, bien trop corvéable. Et si la tante, parfaitement gaie et tendre, n’était, elle non plus, pas irréprochable ?

♣♣♣♣♣♣♣♣

L'histoire commence avec l'un des neveux, Pascal, qui a des problèmes d'argent et risque de devoir fermer boutique. Il ne veut pas imposer cela à sa femme qu'il adore et à qui il offre un certain train de vie. Lui vient alors l'idée de tuer son oncle. Mais le fera-t-il vraiment ? Est-ce lui qui a tué oncle Ernest ? Peut être son cousin finalement ? Ou sa cousine qui revient après de longues années sans nouvelles ? Ou la cantatrice sans talent ? Ou le majordome ? Peut être la tante ? Ou la femme de Pascal ? Ou le mec de la cousine ? Autant de personnages que de possibles coupables ! J'ai eu l'impression d'être dans un cluedo ce qui m'a beaucoup plu.

Ce roman se lit vite, pas seulement car il est court mais aussi parce que l'écriture est fluide. On va de révélations en révélations si bien qu'il est impossible d'être certain de qui a fait quoi :)
Un très bon moment de lecture après un pavé ^^

Bisous !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire