S'accrocher aux étoiles



Hello !!!

Aujourd'hui je vous présente un roman de Katie Khan qui sort de ce que je lis habituellement. Merci à Babelio et les éditions Super 8 de m'avoir permis de le découvrir !
Voici le résumé :

Prix broché : 20 euros
Prix ebook : 13,99 euros

Dérivant dans l’espace, Carys et Max n’ont plus que 90 minutes d’oxygène disponibles. 90 minutes durant lesquelles, de toutes les façons imaginables, ils vont tenter de sauver leur vie. Parce qu'ils ne peuvent pas se perdre maintenant. Pas après ce qu'ils ont traversé.

Accrochés l’un à l’autre, ils regardent la planète bleue s'éloigner, se souviennent de leur rencontre, et évoquent le monde qu’ils laissent derrière eux : une société prétenduement idéale, une utopie révolutionnaire où, au nom du progrès et de l'avenir, l'amour véritable a été banni. Le meilleur des mondes, leur a-t-on répété. Mais peut-on, au nom d'un intérêt supérieur, oublier ce qu'on est, ce qu'on a été, ce qu'on aurait pu être ?

♣♣♣♣♣♣♣♣

Je lis très peu de SF car j'ai beaucoup de mal à me plonger dans les univers et que souvent, comme je suis une quiche en sciences, bah je suis larguée ! Mais là, le résumé me donnait vraiment envie par son originalité alors je me suis lancée !

Pour ceux/celles qui ont les mêmes craintes que moi avec ce genre, je vous rassure : il a été facile à comprendre ^^ Même si, j'avoue, que quelques termes me sont passés au-dessus de la tête comme lorsqu'ils cherchent manipuler des gaz. Mais heureusement, tout ne tourne pas autour de ça !

On est directement plongé au cœur de l'intrigue avec Carys et Max, perdus dans l'espace, trop loin pour retourner au vaisseau et ne disposant que de 90mn d'oxygène. Il est clair que ça m'a rappelé Gravity mais aussi Passengers :) Il y avait de quoi stresser jusqu'à la fin !!! 
Mais tout ne se passe pas uniquement à ce moment dans l'espace. Il y a les flashbacks qui permettent de découvrir les deux protagonistes, comment ils se sont connus, comment leur relation a évolué et comment ils sont arrivés là. Ainsi, on découvre également leur monde. C'est le notre mais dans environ 200 cents, totalement changé, avec des règles complètement différente. J'ai senti par ce biais une satyre de la société actuelle ou critique sociale si vous préférez. 

Dans cette nouvelle ère : dès 7 ans les enfants quittent leur famille pour apprendre à vivre seuls, pour voyager dans tous les autres pays (les voïvodes), pour éviter les différences sociales et raciales. On doit déménager régulièrement pour ne pas non plus s'attacher car on ne peut fonder de famille ni être en couple avant 35 ans. Il n'y a ni religion, ni roi ; tout doit se faire en son nom pour le bien commun. Mais là je tiltais, évidemment, parce que : comment dire qu'on oeuvre pour le bien de tous quand finalement on prône l'individualisme ? Bizarre, hein ? Et en même temps, tellement actuel...

Tout ceci dit, c'est un bon roman. Je ne me suis pas totalement accrochée à Carys et Max, mais j'ai eu les larmes aux yeux ! Vous voulez savoir s'ils s'en sortent ? Il faudra le lire bien entendu et peut être choisir car la fin est particulière mais je ne peux pas en dire plus. 

Bon weekend ! Je file à la piscine !!!!! Bisous


PS : Désolée pas de casting. Même si je les ai appréciés, je n'ai pas réussi à avoir quelqu'un en tête. 

Commentaires

  1. Je pense que je passerai mon chemin (j,oublierai de respirer à coup sur! ) *Anne*

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La cave

Normal(e)

Swap zombies