Initiation



Bonjour/bonsoir,

J'espère que vous allez bien ! Je viens aujourd'hui avec une chronique qui ne sera peut être pas bien longue car je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout du livre. Je l'avais choisi pour mon challenge "Un mois, un thème" de décembre sur les contes et légendes.
Il m'a été offert lors de mon premier swap il y a quelques temps. Je n'avais jamais testé de livre érotique et je pensais que ça serait mieux que les loups en rût de Keri Arthur qui m'ont insupportée. Je vous promets, même mes chiens se tiennent mieux pendant les châleurs. Bref. Je vais vous expliquer pourquoi je ne peux pas le terminer (désolée Mumu), mais d'abord : le résumé.


Selon le contre traditionnel, la Belle sera tirée de son long sommeil par un chaste baiser. Ici, point de baiser. C'est en l'initiant aux délices de la chair que le Prince rompt l'enchantement. Pour prix de sa délivrance, la Belle le suit dans son lointain royaume où il la fait entrer au service de la reine. Dans ce monde de luxe et de luxure, où elle devra assouvir tous les fantasmes de la cour, la Belle va découvrir l'extase dans la douleur et l'ivresse de la soumission...

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Anne Rice pour moi ça rime avec vampires. Quelle fut donc ma surprise en découvrant ce genre si différent. Certes il y a quelques passages hot dans ses romans mais je ne pensais pas qu'elle ferait tout un livre là dessus, et surtout sur le SM. 
J'ai lu la préface, chose que je ne fais pas toujours. L'auteure ayant elle même eu du mal à assumer ses écrits (elle les a d'abord sortis avec un pseudo et ne voulait surtout pas que son père lise), je me suis dit que j'étais mal barrée. Je me suis efforcée d'avoir l'esprit ouvert pour cette lecture. 

Le SM ce n'est pas un univers que je connais vraiment. J'en ai entendu parler comme tout le monde : le plaisir dans la souffrance, la dominiation ou la soumission. Voilà en gros. Je n'ai même jamais cherché à comprendre comment ou pourquoi puisque pour moi, chacun est libre de s'éclater comme il veut - il n'y a pas à juger. Je ne parle pas de pédo ou déviances du genre mais bien de SM entre adultes consentants. Et c'est déjà là que le bas blesse. Ok le prince n'a que 18 ans mais la Belle a 15 ans. On me dira que c'est parce qu'on parle d'une autre époque, certes et je me doute que son esprit est plus maléable que celui d'une trentenaire mais bon ça me gêne un peu. Pire quand le Prince s'amuse à l'exposer aux yeux de tous et qu'elle doit être nue H24. Il l'attache même à l'entrée d'une auberge et un vieux a le droit de la tripoter un peu. Nan mais au secours !!! Là pour moi ça vire au malsain et je me dis que le prince qui n'est qu'un gosse finalement bah il est super malsain. Déjà qu'il la réveille de son sommeil de cent ans en la dépucelant... erm... et ça c'était dès les premières pages. Bang ! Je me suis forcée à continuer. 

Mais là 93 pages et je n'en peux plus. C'est un supplice pour moi. Je n'adhère vraiment pas. J'ai envie de me rebeller, de frapper le prince, de secouer la belle ! En plus j'ai l'impression que tout le monde ai en mode SM, comme si c'était une religion limite. L'arrivée au château m'a achevée. Je crois que c'est clair : les romans érotiques ne sont pas non plus faits pour moi. J'aime la romance, quelques scènes torrides qui sont la suite logique d'une tension qui monte petit à petit dans le bouquin, mais pas ça. C'est une très belle plume, on ne pourra pas retirer ça à Anne Rice. Dommage. Cela dit les fans du genre devraient adorer. 

Bisous ! 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cave

Normal(e)

Swap zombies