jeudi 12 février 2015

50 nuances de Grey


Coucou !!!

J'espère que vous allez bien ! Je suis encore en plein rhume d'où m'a lenteur pour lire en ce moment :/ Et que lis-je ? Ceux qui suivent ma page facebook le savent déjà : 50 nuances de Grey. Comme m'a dit Samounette : Tu l'as jamais lu ?? - Non. Et si je le tente enfin c'est uniquement pour le challenge Un mois, un thème de février (lecture olé olé). A sa sortie déjà il ne me tentait pas, vu les bandes annonces qui pullulent sur la toile : encore moins. Maintenant que je l'ai lu... Et bien disons que comme Twilight, je peux me permettre de critiquer vu j'ai subit la lecture. Bon, le résumé pour celles et ceux qui n'ont toujours pas découvert cette saga.



Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.


Lorsqu'Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d'entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier. Jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille et l'invite à un rendez-vous en tête-à-tête.



Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.



Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets.

♣♣♣♣♣♣♣

Alors déjà pour le romantisme, on repassera hein ! Je ne sais pas où ils en ont vu dans ce bouquin qui est pour moi aux antipodes du romantisme. Ils ne sortent même pas ensemble, ils ont un contrat...pas plus excitant que mon contrat de travail actuel, une dizaine de pages d'ennui total. C'est tellement scolaire, pas de surprise, pas de spontanéité ou à peine... rasoir, non ? Même quand ils vont coucher ensemble il la prévient, c'est nul. Là, je vais te prendre. Mais ta gueule mec, fais le ! *désolée je deviens vulgaire*

Les personnages principaux. Erm... Commençons par elle : fausse prude, un peu gnangnan, on dirait qu'elle a vécu sur une autre planète pendant 22 ans. La carte de la pucelle, pourquoi pas, mais au point qu'elle n'a embrassé que trois mecs dans sa vie, ne s'est jamais touchée, et du jour au lendemain, se transforme en accro au sexe avec un mec qui n'est même pas son mec mais qui lui dit clairement  qu'il la baise... Perso, ça m'a gênée. Impossible de me projeter et de m'imaginer un peu à sa place. Carrément impossible même parce qu'en prime je trouve Christian Grey insupportable, limite bipolaire avec ses sautes d'humeurs. Ok il est décrit comme trop beau, mais à part ça ? Je ne l'ai pas trouvé mystérieux, ni charismatique, juste casse pieds et imbu de lui même. Même son histoire ne me touche pas. 

C'est quoi cette première fois ?? Sérieux ? Résumons : Je vais te faire l'amour, enfin te baiser vite fait bien fait comme ça on passe à la suite. OMG ! En plus, pas de quoi s'émoustiller dans toute cette scène, et bon, faut pas déconner : c'est pas un surhomme le mec ! Faire jouir une fille juste en lui tripotant rapidos les tétons... et il peut enchainer plusieurs fois de suite sans même transpirer !!... allo ??? Roman, ok, fiction, ok, mais quand même. Je parle même pas du reste de la scène (et c'est ça à chaque fois), remplie de "putain, je vais te baiser, je vais te prendre" (romantique ??) et de descriptions pas toujours terribles. Je suis peut être trop exigeante, allez savoir ! Quoique non, car dans certains romans, rien qu'un baiser peut me rendre toute chose. 

La suite du livre... ça baise, ça baise. Ah ! ça négocie aussi. Pfff j'en étais à 280 pages que j'en pouvais vraiment plus ! En plus l'arnaque : il doit lui dire pourquoi on ne peut pas le toucher et il balance juste que sa mère était un camée. Et ??? La seule chose qui m'intéresse dans ce fichu livre. 
Je ne supporte plus le côté cru. Une citation parmi tant d'autres " Pour le fisting d'accord, on laisse tomber. En revanche, j'aimerais vraiment t'enculer." Qu'on ne me redise pas que ce livre est romantique, par pitié ! Je ne suis pas prude mais on me parle comme ça, j'éclate de rire et je le jette le mec, aussi beau soit il. J'ai toujours du mal à comprendre comment mamzelle pucelle-qui-n'a-jamais-eu-de-petits-amis accepte que le gars lui beugle à tout va qu'il va la baiser. Pouah ! Et au final le dominant-harceleur se fait mener par le bout du nez et devient trop "mignon", la dominée est une gamine mais au moins elle n'avait pas fait de promesses, elle.

J'en ai aussi eu marre de toujours lire "ma déesse intérieure blablabla..." Je peux pas expliquer vraiment mais je trouvais ça lourd. Et le terme déesse ne me plait pas, voilà. 

Et ça m'énerve ces mecs trop beaux, trop riches, qui savent tout faire, qui connaissent tout, qui savent même quand t'as tes règles ! D'ailleurs quelqu'un devrait lui apprendre qu'on ne doit pas jeter les tampons dans les wc et aussi qu'on croque les huitres, on les gobe pas :p 

La seule chose au final que j'ai bien aimé ce sont les échanges de mails. Le principe déjà, et aussi les messages en eux même. La plupart était sympa et drôles. Les titres en objet, c'était bien joué ! Ca m'a rappelé quelques souvenirs :) 

Vous l'aurez compris, je ne comprend pas l'engouement pour ce livre, ni le film. Chacun ses goûts heureusement ! Mais je lis parfois des perles qui ne sont pas connues et ça, c'est best seller... Bien entendu je ne lirais pas les suites. 

A bientôt avec une chronique plus enthousiasme, j'espère !! Bisous



5 commentaires:

  1. Bonjour, bravo et merci !!!!!!!!
    Je pense la même chose ! Cette E.L. James a eu une chance terrible. Je ne saurai si ce sont les scènes ou l'écriture mais je me suis fais chier mais d'une force ! A quand "50 nuances de Grey" pour adulte ???

    A bientôt,
    Les chApitres de sonia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) je finissais par croire que j'étais seule à ne pas aimer

      Supprimer
    2. OOOOOOOOOHHHHHHHHHH NON !!! Mais j'ai l'impression que c'est tabou hahahaha

      Supprimer
  2. Hé hé moi je l'ai lu en anglais donc j'avoue que c'était peut être moins vulgaire (faudrait que je vérifie tiens) ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ouais... j'ai relu vite fait...c'est un chouilla moins vulgaire en anglais

    RépondreSupprimer