mardi 8 septembre 2015

Angélique, marquise des anges


Encore moi !

Cette fois je viens vers vous avec un roman historique. Le premier d'une grande saga ! En fait, je n'avais vu que les films avec Michelle Mercier et je les ai adorés ! Même si j'avoue qu' à l'époque (je devais avoir 20 ans) je refusais depuis longtemps d'écouter ma meilleure amie qui me disait que c'était trop génial, parce que ça avait l'air ringard. Et un jour, j'ai osé ^^
Mais voici le résumé : 



1646. Le château du baron de Sancé menace ruine. Angélique, sa seconde fille, mène une existence à demi sauvage dans les bois et marais du Poitou. L'enfance heureuse d'une petite fée, malgré la misère qui guette, les brigands, la Fronde et ses troubles... Quand son père la fait sortir du couvent de Poitiers, Angélique découvre qu'elle est promise au richissime et inquiétant comte de Peyrac, que l'on dit boiteux et balafré. Pour sauver sa famille de la misère, quel autre choix lui reste-t-il ? Et si le complot ourdi contre le roi, dont elle a été témoin, avait déjà scellé son destin ? En plein XVIIe siècle, une enfant part à la conquête des libertés qui feront d'elle une femme.

♣♣♣♣♣♣♣

J'étais très enthousiaste à l'idée de retrouver Joffrey, à l'écrit cette fois. Oui parce que Joffrey... mamamia !!! Qu'est-ce qu'il était beau Robert Hossein ! Et le personnage est tellement charismatique !!! Bref, je m'égare ^^

Donc j'ai commencé ma lecture toute contente. Dans le roman ça commence quand Angélique a 8 ans. On en apprend plus sur sa vie : elle est noble mais ils vivent presque dans la misère, son père a des dettes, ils sont je sais plus combien d'enfants... C'est la galère. Angélique est une enfant aimée de tous, on la prend même pour une fée. Et puis, et puis c'est long ! Mais long... On a droit à toute sa vie, avec des détails dont on se fou franchement et des passages qu'il aurait fallu raccourcir. Je me suis dit : allez, ça a été écrit à une autre époque, le style était différent. Alors j'ai tenu bon. Sauf que je me suis ennuyée d'une force ! Bon j'avoue j'ai fait lecture diagonale au bout d'un moment pffff

J'ai essayé de me rappeler les scènes du films, j'ai fait des comparatifs. Par exemple dans les films Angélique aime Nicolas, alors que dans les livres non. L'histoire de la triste robe ne se passe pas au même moment, etc. Bon, ça arrive souvent dans les adaptations. Mais heureusement que les films n'étaient pas aussi mous et longs. 

Franchement, pour une fois je préfère l'adaptation cinéma ! Tout ce qui était ennuyeux est zappé. Punaise même Joffrey n'était pas aussi exaltant dans les livres, quel dommage. Je suis restée sur ma faim. Snif. 

Pour la peine je vais me refaire les films et peut être voir celui avec Gérard Lanvin, même s'il vaudra ptet pas Robert :p Par contre je trouve que l'actrice colle plus à Angélique que Michelle Mercier (même s'ils ont encore oublié qu'Angélique a le teint mat). Bref !

Bon après midi !!!


7 commentaires:

  1. Cela fait un petit bout de temps que je souhaite lire cette saga, car moi aussi j'adore le film initial (j'ai trouvé la nouvelle version vraiment nule alors gérard Lanvin car contrairement à toi j'ai largement préféré Michelle Mercier à cette actrice qui ne sait pas dire son texte et qui joue des plus mal, c'est mon humble avis) mais là voilà, suite à ton article je n'ai plus du tout envie de me plonger dans cette lecture. CE n'est pas grave, ce soir je fais une overdose d'angélique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'était juste physiquement que je la trouvais plus en accord avec celle du livre, j'ai toujours pas vu ce "remake". Je pense qu'à l'époque où c'est sorti, le livre était top mais aujourd'hui, il n'est plus du tout dans l'air du temps :/

      Supprimer
  2. et je parie que vous ne savez même pas que la révolution américaine dont il parle dans le film à lieu 100 ans plus tard. J'ai lu ce livre il y a longtemps c'est une histoire de cruche, maquillée années 60 au XVIIe siècle, je préfére lire un vrai livre d'histoire mais c'est normal je suis historienne. Mais avant d'entamer ma formation je trouvais déjà cette fille bien cruche, dommage parce que Joffrey et celui qui joue Louis XIV sont très bons, par contre celle qui fait Montespan est bien fadasse par rapport à l'original.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je parie que vous ne savez rien de moi mais vous permettez quand même de faire un commentaire rabaissant ! Que vous trouviez Angélique cruche, que vous préfériez de vrais livres d'histoire soit ! Mais ce n'est pas parce que vous êtes historienne qu'il faut vous sentir supérieure et dénigrer ce genre de roman. Merci bien.

      Supprimer
  3. Les livres sont d'un autre acabit ! Rien à voir avec la fille facile et archi bardée que le producteur a imposé à l'écran, volant en passant les droits d'auteur de Anne Golon. Quant à Joffrey, si vous aviez lu réellement les livres, vous auriez frémi à la place d'Angélique, tant il est, contrairement à ce que vous dîtes, sensuel et charismatique! Je vous conseille fortement de les lire, et de mettre de côté les films (que j'ai pourtant vu 50 fois tellement je les adore).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour peut-être mais le tome 1 m'a beaucoup refroidie par sa longueur. Après, les goûts et les couleurs, ça ne s'impose pas ;)

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer