dimanche 20 septembre 2015

La tentation de Wendy


Re bonjour !

Il y a quelques mois, Hugo Romance m'a envoyé ce livre en SP. Comme je leur avais dit : Plus belle la vie et moi, ça fait 1 000 ! Au moins ! Je m'en étais tapée une semaine chez ma tante, j'ai frôlé l'indigestion lol Mais j'ai fini par me lancer. 
C'est parti pour le résumé :




La jeune Wendy, alors âgée de 25 ans, a peu d’expérience amoureuse lorsqu’elle rencontre Camille Saint-Just, un aristocrate arrogant, héritier d’une famille d’Aix-en-Provence et nez de profession. Camille, le prince,s’amuse-t-il avec la roturière naïve ? Perdue dans un monde hautain dont elle ne maitrise pas les codes, la raison lui conseille de fuir cette histoire sans avenir. Mais la tentation semble être la plus forte …

Un roman haletant et sensuel, qui lève le voile sur Wendy Lesage, l’attachante esthéticienne du Mistral au franc-parler qui décoiffe, l’un des personnages les plus populaires du feuilleton Plus belle la vie, phénomène audiovisuel qui bat tous les records d’audience en France depuis 10 ans.

♣♣♣♣♣♣♣

Erotisme plus PBLV, j'avais trèèèèès peur ! Mais ça s'est bien passé. D'abord il faut dire que c'est très bien écrit ! Même quand c'est super hot et pas banal, on ne tombe pas dans le vulgaire ni le lourd. Et franchement, Grey peut aller se rhabiller et vite fait. C'est un petit joueur à côté de Camille Saint-Just. 

L'histoire est assez originale vu le thème, d'abord par l'histoire de parfum. J'ai trouvé ça génial et très sensuel. Ensuite il y a les hauts et bas, les autres protagonistes qui s'en mêlent, c'est bien mené et on a droit à des rebondissements jusqu'à la fin. 
J'ai d'ailleurs été surprise par la fin, qui m'a plu ceci dit. Peu commune ! Peut être due au fait qu'il faut respecter le personnage de la série, mais quand même ! Quoique je dis ça mais je sais pas quel genre est la Wendy - bien que sur les photo vues sur google, elle fasse un peu cagole... J'ai trouvé que celle du roman avait plus de charme même si elle n'a pas inventé l'eau chaude. 

Bref ! Comme quoi, les français(es) savent aussi écrire de l'érotisme bordel ! Et sans vierge effarouchée, ni hélicoptère XD (ok je cherche la merde^^)
Même si à la fin j'en avais un peu marre des scènes hot (mais ça c'est parce que je suis pas fan du genre uniquement), j'ai apprécié ! Mais j'irais quand même pas voir la série lol

Si vous l'aimez l'érotisme, vous allez adorer ! Si vous aimez la série, je suppose que vous aimerez aussi :)

Bonne soirée ! 

Casting ? Bah oui, j'aurais plus vu une Melanie Thierry (surtout quand on voit Zero Theorem) 

Bon quand même il faut que je la sorte mais le coup de : nos lettres W&C liées l'une à l'autre... m'a fait trop rire ! WC pour l'éternité... huhu

4 commentaires:

  1. Je ne connais pas la série (je suis québécoise) mais j'avais envie de te laisser un petit message positif, juste parce que j'ai vu sur facebook que tu avais reçu quelques commentaires négatifs ! Ta chronique donne envie de lire ce roman qui sinon ne m'aurait pas du tout attiré. Je le place donc dans mes envies ! Et j'adore tes petits clins d'oeil à 50 nuances ! J'aime bien quand quelqu'un d'autre que moi rabaisse ce roman vu que je suis l'une des seule au monde à avoir détesté! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton soutien :)
      Ah ah si tu retrouves ma chronique sur 50 nuances ça va te faire rire je pense !!
      quand à la série, elle fait un carton mais j'avoue ne pas comprendre pourquoi. Mais bon, on a pas tous les mêmes goûts et heureusement !! Bisous

      Supprimer
  2. Moi non plus je ne connais pas la série, indigestion quand tu nous tiens, lol, mais j'ai bien aimé ta critique. Je ne suis pas fan d'érotisme, j'ai lu seulement les deux premiers tome de AFTER, et là c'est bon pour moi, j'ai ma dose, mais le fait que ce livre me rappelle la saga de l'été dans un grand vent de fleur, ça me donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ tu me diras si tu le lis !
      After j'ai toujours pas tenté vu ce que j'en lis, je pense que j'aurais envie de frapper les protagonistes comme pour 50 nuances...

      Supprimer