mardi 27 octobre 2015

Pour ton bien


Heyyyyy !!

Pour égayer cette journée grise, je vous propose une autre nouvelle avec les sexy rugbymen d'HQN ! J'avais lu celle d' Angéla Morelli et d'Eve Borelli, là je vous propose celle de la super Emily Blaine ♥ 
Voici le résumé :  


Achille avait son talon, Benjamin a son genou. Alors que le match de sélection pour la Coupe du monde de rugby approche, la douleur devient de plus en plus insupportable. Mais hors de question de montrer sa souffrance : cette sélection, c’est la dernière de sa carrière, il ne la manquera pour rien au monde. Pas même pour les beaux yeux de Clémence, la nouvelle kiné de l’équipe qui a remarqué ses mâchoires crispées et veut l’obliger à passer des examens. Clémence et ses grands yeux verts. Clémence et ses lèvres appétissantes. Oui, il va se faire un plaisir de la convaincre de ne rien dire…

♣♣♣♣♣♣♣♣

Comme toujours, j'aime le style de l'auteur ! Et là, j'ai d'autant plus apprécié que c'est Ben qui raconte. C'était marrant d'avoir son point de vue et je ne l'ai pas trouvé féminin (ce qui arrive trop souvent quand les femmes veulent interpréter les hommes). 

J'adore la rencontre entre les deux, plus précisément la deuxième en fait, quelques minutes après. Je n'entre pas dans les détails pour ne pas tout vous raconter. 

Le rugby est bien intégré mais sur le plan "médical" vu la blessure de Ben. L'enjeu pour lui est important et j'avais peur pour lui !! Je croisais les doigts XD 

Le décor est bien planté, les personnages m'ont accroché de suite. J'aurais tellement voulu en avoir plus !!! C'est toujours le problème des nouvelles hein ! 

Ben est sexy ! Clémence donne très bien le change. J'adore leurs petite joutes verbales, elles sont piquantes et drôles. Il y a des scènes hot évidemment ; elles sont parfaites. Je les ai toutes aimées, sensuelles, chaudes et très bien placées. 

Pour conclure, c'est une nouvelle à lire sans hésitation pour passer un bon moment et rêver un peu :)

Bisous



Casting ? 
Clémence : Tatiana Maslany

Ben : Dylan Bruce



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire