mardi 17 mars 2015

Le bon gros géant


Hello !!!

Journée de m*** pour moi, j'espère que pour vous c'était mieux ! Pour me détendre un peu, je vous propose une chronique sur un livre de mon enfance que je viens de relire pour le challenge : un mois, un thème . Ce mois ci c'est lecture doudou alors j'ai repris ce livre que j'adore et que je n'avais pas depuis au moins dix ans.
Voici le résumé :


Sophie ne rêve pas, cette nuit-là, quand elle aperçoit de la fenêtre de l'orphelinat une silhouette immense vêtue d'une longue cape et munie d'une curieuse trompette. Une main énorme s'approche et saisit la petite fille terrifiée pour l'emmener au pays des géants... 

♣♣♣♣♣♣♣

Comme l'atteste l'état de mon livre : il a vécut ! Je l'ai depuis le CM1 donc erm... 25 ans plus ou moins :) Et à chaque fois je le redécouvre. Là par exemple, j'avais oublié la fin ! Je me suis replongée dans le livre avec des yeux d'enfants. Il est facile à lire, biensur, et il y des dessins ci et là ce que j'aime beaucoup. On ne voit pas passer les 230 pages. Et ça m'avait aussi fait ça petite. C'est vraiment un livre que je conseille aux parents qui veulent faire découvrir une histoire sympathique à leurs enfants et avec une morale. 

Ici, Sophie est embarquée par un géant parce qu'elle l'a vu et que personne ne doit savoir. Par chance, il est gentil. Mais ses congénères sont bien différents : ils sont plus grands, plus forts que lui et surtout : ils aiment manger les hommes de terre. Nous, quoi ! Horribles monstres ? Oui mais dans ce cas : sommes nous mieux ? Après tout nous ne sommes pas végétariens. Et surtout : les ogres ne s'entretuent pas, eux. Pas comme les hommes. Ces mêmes hommes qui ne croient qu'en ce qu'ils voient au lieu de garder l'esprit ouvert. La preuve : les géants existent !
Le BGG lui apprend aussi des tas de choses comme d'où viennent les rêves, que les arbres sont vivants, qu'il ne faut pas se moquer des gens un peu différents etc. 
Au final il n'y a plein de messages dans ce livre qui sont importants pour les petits comme les grands. 

J'aime beaucoup la relation entre le BGG et la petite orpheline. Ils sont mignons ces deux amis, ils se sont bien trouvés car lui aussi n'a pas la vie facile, mis à mal par les géants (des ogres oui !) qui se moquent de lui et le prennent pour leur souffre douleur. Et puis, les deux n'ont pas de famille, pas de maman. Même si l'auteur ne joue pas avec cette corde sensible, on comprend bien que les deux héros se sont trouvés comme une famille. 

Les géants ont une drôle de façon de parler, ils mélangent les mots entre eux et ça donne des putréfiant, s'entotillembrouiller, fantastoc, envers et carnation... C'est bien tourné, j'adore ! Ca devient des jeux de mots au final. 

Et l'aventure est au rendez vous ! Après la découverte : l'action ! Parce que ce n'est pas tout, mais il faut quand même arrêter ces vilains géants. Sans violence :)

En résumé, un joli conte qu'il faut absolument lire ! Roald Dahl est intemporel ! Il restera un auteur fantasfarabuleux

Bisous !! 


Roald Dahl, né le 13 septembre 1916 et mort le 23 novembre 1990, est un écrivain gallois, auteur de romans et de nouvelles, qui s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer Charlie et la chocolaterie, adapté plusieurs fois au cinéma, ainsi que des recueils de nouvelles grinçantes Kiss Kiss et Bizarre ! Bizarre !.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire