Cynster, la fiancée de Devil


Bonjour !

J'ai enfin terminé Cynster tome 1 de Stephanie Laurens, livre choisi par ma binome Rinne, pour le challenge lancé par Au boudoir écarlate. Au passage ça rentre dans mon challenge d'avril pour Un mois, un Thème ^^
Une semaine pour le lire et j'ai failli arrêter à la centième page mais je me suis forcée, histoire d'avoir le fin mot de l'histoire. Oui, je suis maso parfois ^^
Voici le résumé : 




Quand Devil, le duc de St-Ives et le plus tristement célèbre membre de l’importante famille Cynster, est surpris dans une situation compromettante avec la courageuse gouvernante Honoria Wetherby, il stupéfie le ton en proposant le mariage. Personne n’avait jamais imaginé que ce scandaleux séducteur prendrait femme un jour! Honoria, cependant, n’a pas l’intention de céder aux exigences de la bonne société et d’épouser un homme uniquement parce qu’ils ont été découverts ensemble sans un chaperon. Elle a soif d’aventure et meurt d’envie de voir le monde – et même si elle veut volontiers l’aider à résoudre le meurtre de son jeune cousin Cynster, elle compte dire adieu pour toujours à Devil une fois ce crime élucidé. Elle sous-estime toutefois le pouvoir séducteur de cet homme audacieux et courageux ainsi que la chaleur brûlante de son propre désir inassouvi. Ose-t-elle se laisser porter par sa passion dans les bras de Devil… et au centre de la plus périlleuse et réjouissante aventure de toutes?

♣♣♣♣♣♣♣

Tout d'abord, même si la couv' est jolie, je trouve qu'elle n'a pas grand chose à voir avec le roman, ni l'époque. On peut dire que pour moi, ça commençait mal.

Comme annoncé plus tôt, je n'étais pas à 100 pages que j'en avais déjà marre. C'était terriblement long. Il ne se passait quasiment rien, et les personnages étaient trop cliché à mon goût. Elle, la fille de caractère, rebelle, qui ne veut surtout pas l'épouser. Lui, le mec ténébreux, riche, dominateur et patati et patata. L'intrigue ? L'un des cousins du héros a été assassiné, mais par qui ? Bah, dès qu'on l'a croisé, je me suis dit : c'est lui et j'avais même la raison. Alors pas loin de 300 pages pour que eux y pensent, pffffff. Encore une fois c'était hyper cliché, dommage. Biensur, il y a quelques rebondissements mais la magie n'a pas opéré sur moi. Ce sont des choses qui arrivent. 

J'ai aussi eu l'impression que ce n'était pas très bien traduit. Ou alors la plume originelle est lourde. Pas mal écrit mais trop de description inutiles, un style pas vraiment léger et pas du genre qui enflamme. Sauf pour les scènes des premiers baisers puis de sexe. Là je dois avouer que c'était toujours aussi long mais il y avait enfin une espèce d'engouement, j'étais happée par le récit alors que de base ces passages ne m'emballent pas plus que ça. 

Pour résumer, je me suis ennuyée. Je n'ai pas envie de lire les autres, je vais me contenter de celui-ci. 

A bientôt ^^ 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cave

Normal(e)

Swap zombies