On n'est pas sérieux quand on a 17 ans


Hello !

Comme je n'ai toujours pas fini mes livres en cours, mais presque pour un ^^, je vous propose une chronique sur un livre que l'on m'a offert pour mes 17 ans. Une autobiographie qui ne peut pas laisser indifférents, mais voici le résumé :


Barbara est suivie dans une maison spécialisée pour ses troubles alimentaires, elle y rencontre un jeune homme qui la séduit en lui écrivant des poèmes, elle fait l'amour avec lui sans se protéger, elle pense que c'est l'homme de sa vie, elle croit en lui, lui offre toute sa confiance mais elle apprend qu'il est séropositif, lui le sait mais ne lui a pas dit.
Il lui a simplement lancé "Maintenant, nous deux, c'est à la vie à la mort", Barbara pensait que c'était sa façon de lui dire "je t'aime", c'était sans doute sa façon de lui dire qu'il la condamnait.

♣♣♣♣♣♣

Lorsqu'on me l'a offert j'avais à peine 4 ans de moins que l'auteur. Je ne peux pas dire que je me suis retrouvée en elle car je n'étais pas une adolescente "à problèmes". Du coup, à l'époque je la trouvais vraiment trop conne - pour parler franc - parce que déjà ce mec, je l'aurais pas aimé, et en plus je n'en aurait pas redemander. Mais bon, on est aussi idiot quand on a 17 ans. En revanche, j'ai encore plus penser aux capotes ^^

Avec le recul, je ne permettrais pas de la juger. Au contraire, je pense que son histoire peut en aider beaucoup d'autres. Elle a les mêmes problèmes que beaucoup d'adolescentes : mal dans sa peau, conflits parentaux, elle est perdue et finalement elle se laisse charmer par ce bad boy, plus âgé qu'elle qui lui apporte un peu d'attention. Sauf que ce mec c'est le pire des salops. Elle est vierge, elle s'offre à lui et en toute connaissance de son état, il la contamine. C'est juste horrible. Barbara n'était pas informée sur la maladie, sur les préservatifs etc. Quand je vois aujourd'hui des gosses de 15 ans devenir parents je me dis : merde ! on leur a pas parlé ou quoi ? Parce qu'un enfant c'est pas la mort certes, mais pour d'autres ce n'est pas d'un bambin qu'ils vont hérité et faire passer. 

Ce livre devrait être étudié au lycée, c'est important. Puisque les discours des grands saoulent, alors qu'ils entendent la voix d'une autre adolescente, une fille qui aurait pu être leur soeur, leur copine, ou elles-même (pour les filles). 

A conseiller aux adolescents et même aux adultes insouciants ;)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cave

Normal(e)

Swap zombies