vendredi 14 avril 2017

1974

Coucou !

Je vous présente aujourd'hui une lecture commune avec Maman, tu lis quoi ? A Livre Paris, nous avons rencontrés Arnaud Codeville (et plein d'autres) qui nous a gentiment offert son roman. De là, une idée a germé dans nos petites têtes et on a décidé de chroniquer chaque mois, deux auteurs auto-édités ou d'une "petite" maison d'édition pour les soutenir. A la clé deux romans à gagner pour vous et une interview de l'auteur. Arnaud est donc le premier ! 
Voici le résumé :  


Prix ebook : 2,99 euros
Prix broché ; 18 euros

À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès. La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée… Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣



Un début assez "tranquille" et très vite l'impression que le Mal s'insinue dans le récit, un peu comme si l'histoire prenait vie sous mes yeux de lectrice.
Le héros est un flic au bout du rouleau depuis un drame familial. Le genre de drame dont, perso, je ne pense pas pouvoir me remettre. Du coup j'ai été un peu traumat' par ce passage - même si on découvre quoi seulement par le biais d'un souvenir. Et puis, naturellement je pense, je me suis attachée à Joël. Mais aussi à Marie, et même à Sorna. Seulement je ne peux pas vous en dire plus les concernant. Il va falloir lire pour comprendre ^^

Pour comprendre le pourquoi du comment, il faut remonter dans le passé des protagonistes - en 1974, un peu comme on rembobinerait un film. Et à chaque chapitre, ce qu'on découvre est de plus en plus horrible et angoissant. Je me suis quand même réveillée une fois à 4h du mat' pour aller au petit coin et de retour dans ma chambre j'ai eu l'impression de voir quelqu'un devant mon lit ! Autant vous dire, que ça m'a travaillée !

J'ai retrouvé les codes des films d'horreur que j'adore, du genre Evil Dead, Ring, Silent Hill... Avec en prime du Lovecraft ! Chaque fois que je me disais que j'avais compris un truc, autre chose se passait et me déstabilisait. A un moment donné, je tournais les pages frénétiquement pour connaître la suite. ça m'a rappelé mon engouement pour les King, Masterton & cie. Alors chapeau Arnaud !

La fin n'est pas celle que j'attendais et m'a d'autant plus surprise ! Ce qui est vraiment cool parce que jusqu'à la dernière page on est dedans.

Vous l'aurez compris, amateurs/trices de frissons : foncez !!! Je n'avais pas été à cran pendant une lecture depuis un bail. J'ai hâte de lire Sérénité du coup. 

Si vous voulez tenter de remporter un exemplaire offert par Arnaud, rendez vous demain sur la page facebook du blog et celle de MTLQ. Sinon, pour moins de 3euros, faites vous plaisir 😉 Et à lui aussi. Je vous rappelle que de nos jours, les auteurs ne peuvent pas vivre de leurs écrits ( à part de rares exceptions) alors ne piratez pas ! Imaginez vous à leur place : ne pas être payés à la fin du mois, ça vous rendrait fous n'est-ce pas ? Pensez y !

Bisous

Casting ? 

J'avais Martin Henderson en tête pour Joël, et parfois d'autres mais je vais rester sur lui ^^




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire