samedi 16 avril 2016

Sur la plage, m'abandonner




Coucou !

Il y a quelques mois, Marie Lerouge m'avait proposé son roman en service presse. Douée comme je suis, je n'avais pas réussi à ouvrir le fichier. Maintenant que je sais, je lui ai demandé si c'était toujours possible et HQN a accepté. Je les remercie donc car ce fut un agréable moment de lecture. Au passage, je l'ai depuis moins de deux mois dans ma PAL donc il rentre dans le challenge un mois, un thème #3
Voici le résumé :


Quand l’amour aide à lever le voile sur le passé…



Tifenn est sous le choc : La Mouette doit être vendue. Impossible pour elle d’accepter de se séparer de cette fière villa bretonne qui domine la mer, et dans laquelle toute la famille se retrouve chaque été. La Mouette, c’est la perle nichée dans son cœur, c’est l’ancre qui la relie à sa famille adoptive, c’est le fort dans lequel elle a pleuré, ri, grandi. Alors, quand elle rencontre Max Ferguson, le promoteur immobilier qui convoite la belle demeure, elle se jure de le détester. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’être attirée par le bel Anglais. Car malgré toutes leurs différences, un point commun les rapproche…

♣♣♣♣♣♣♣♣♣


Tout d'abord, je dois dire que je suis surprise par ce résumé qui donne l'impression que Tifenn est l'héroïne du roman. Certes, elle est importante mais à mes yeux, Violette, sa mère est le personnage central. 
Et c'est d'ailleurs ce qui m'a plu dès le début car je n'étais pas dans une romance, mais dans une histoire de famille, avec LES histoires de famille. En plus, ma belle-maman s'appelle Violette alors ça me parlait d'autant plus. Pis, j'ai des origines bretonnes et j'adore cette région ! Vous l'aurez compris, d'entrée de jeu j'étais à 50% conquise. 

J'ai donc aimé les histoires dans l'histoire, les secrets de famille, ainsi que la petite vie au village qui nous pousse encore plus au coeur de l'intimité des protagonistes. 

Le fait que Violette soit écrivain était aussi un plus. J'ai aimé ce qui tournait autour de ses romans et aussi le fait qu'on en découvre plus sur THE secret grâce à ce qu'elle écrit. C'était une façon originale d'amener le sujet et de lancer l'intrigue liée à ce fameux secret. 

Les personnages sont intéressants, la soeur parisienne - un cliché en puissance ! - est infecte et on a envie de la tarter ! Il en faut bien des comme ça XD J'avais quand même envie de secouer Violette pour qu'elle pousse une gueule. Mais c'est là qu'on voyait la différence entre les générations. Les enfants, en partie étouffés par la famille, s'ouvraient beaucoup plus, cherchaient un peu leur émancipation si je puis dire. 

En somme, c'est un roman qui se lit facilement et qui donne toujours envie de savoir ce qui va se passer ensuite. A consommer avec des crêpes et du cidre ;) 

Bisous ! 

Casting ?

J'aurais bien vu Mylène Jampanoi pour Tifenn 


Pour Violette et sa jumelle : Isabelle Huppert qui fait aussi bien relax que mégère ^^ (et pourquoi pas BB ?!)





2 commentaires:

  1. Merci Laeti pour cette chronique perspicace. Le casting me va très bien. J'attends celui du beau Max, et ensuite, faudra juste trouver un producteur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien !
      Matt Stokoe serait pas mal je trouve XD

      Supprimer